Le bocage

Vue aérienne à Cesson-Sévigné, 2004

Vue aérienne à Cesson-Sévigné, 2004

La question des corridors biologiques est fondamentale dès qu'on prend conscience de l'immense biodiversité de la haie, bien supérieure à celle de la forêt par exemple. La possibilité pour les espèces animales et végétales de se déplacer dans le paysage est conditionnée par la présence de nombreuses connexions dans le réseau de haies, et entre les différents milieux naturels.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies - En savoir plus.