Matériaux locaux

Calcaire du Quiou

Calcaire du Quiou

Miniac-sous-Bécherel, 17e siècle

 

Le calcaire du Quiou se prête au travail de sculpture, et est recherché pour sa légèreté qui le destine particulièrement dans le bassin de Rennes, aux souches de cheminée posées sur des conduits en terre. Il s'agit d’un falun, c'est à dire d'un calcaire formé de coquillages grossièrement agglomérés.

 

On le rencontre au nord-ouest de Rennes. Ailleurs, les souches sont souvent montées en tuileaux puis en briques, à partir du 19e siècle.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies - En savoir plus.