Architecture rurale

Écuries d’un château

Écuries d’un château

Terre, romillé, milieu 19esiècle

 

Au 19e siècle, la maitrise de la technique de la bauge devient si importante, que les bâtisseurs n'ont plus à se soucier du matériau et peuvent laisser libre court à leurs envies. Ces écuries, dont le plan est directement repris d'un traité d’architecture rurale publié dans les années 1860, illustre bien ce phénomène, avec des matériaux importés pour les entourages de baies et des moulures horizontales en bois insérées dans les maçonneries de terre, soigneusement cachées par un enduit.

 

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies - En savoir plus.