Architecture rurale

Maison de Tisserand

Maison de Tisserand

Terre, Pleumeleuc,  milieu 17e siècle

 

Dans ce second exemple de maison de tisserand, beaucoup plus ancien, daté 1660, on peut situer l'atelier à gauche de la salle, le cellier étant situé à droite de la salle, sous une chambre d'étage. Mais cette distribution n'est pas spécifique aux maisons de tisserands. Elle se retrouve à l'identique dans d'autres cas de figure en Bretagne : maison de retenue partagée entre propriétaires et fermiers, maison de frairies dans le centre Bretagne, partagée entre les différentes générations d'une famille.

 

Au 17e siècle, l'architecture reste inspirée des modèles prestigieux que sont les manoirs, et les usages doivent s’accommoder de la distribution du bâtiment, selon des modèles architecturaux véhiculés par les compagnons. Il faudra attendre le 19e siècle en Bretagne, pour que l'architecture vernaculaire se singularise en fonction des usages agricoles.

 

 

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies - En savoir plus.