Matériaux locaux

Pan de Bois

Pan de Bois

La Chapelle-Thouarault, 19e siècle 

 

Dès 1650, avec l'évolution des modes et la démocratisation de la construction, le pan de bois est caché sous un enduit de terre et une finition à la chaux. Ceci permet une meilleure protection des bois et des assemblages contre l'humidité, et autorise l'usage de bois de faible qualité esthétique, qui seront invisibles sous l'enduit.

 

De ce fait, il ne faut jamais découvrir ce type de pan de bois plus tardif, qui se dégraderait plus rapidement sous l'action de la pluie. À l'opposé, l'enduit au ciment ou un ravalement étanche emprisonnent l'humidité dans le mur et la décomposition des bois amène vite la ruine de l'édifice.

 

 

 

 

 

 

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies - En savoir plus.