Architecture rurale

Presbytère

Presbytère

pierre et Terre, montgermont, milieu 17esiècle

 

 

Durant le 17e siècle, la construction en terre reste balbutiante et l'élévation des pignons en bauge demeure une opération délicate. Le haut des pignons est souvent monté en pan de bois, ou remplacé par une toiture à croupe dans les projets les plus cossus.

 

Cet ancien presbytère présente sa façade principale au nord, vers le bourg, et non pas au sud comme habituellement. Protégée des intempéries, elle a ainsi pu conserver son aspect d’origine, avec son enduit de chaux très fin, décoré de faux-moellons et de badigeons colorés, ses persiennes et ses châssis de fenêtre à imposte et petits carreaux.

 

 

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies - En savoir plus.