Matériaux locaux

Schiste pourpre en moëllons

Schiste pourpre en moëllons

Talensac, 17e siècle

 

Si les schistes ne sont pas d'une qualité suffisante, il s'avère impossible de tailler des éclats suffisamment importants, et seuls des petits moellons sont obtenus. Le bois s'impose alors pour les linteaux des portes et fenêtres.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies - En savoir plus.