Matériaux locaux

Triquage de la bauge

Triquage de la bauge

LiffrÉ, 19e siècle

 

Le parement du mur de terre n'est que rarement protégé par un enduit de chaux, et sa résistance au ruissellement de l'eau peut être améliorée par le tassement des terres en surfaces du mur.

 

Chaque levée de terre est vigoureusement frappée avec un bâton pour en resserrer la surface. Les traces de ce "triquage" peuvent rester apparentes sur des dépendances mais le plus souvent, elles sont gommées par un second recoupage de la surface du mur.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies - En savoir plus.