Savoir-faire

Vidange de l’alambic

Vidange de l’alambic

Les alambics utilisés traditionnellement en Bretagne ne se singularisaient pas tellement des autres régions du Grand Ouest. Une grande chaudière, pouvant contenir l'équivalent d’une barrique, est chauffée au feu de bois jusqu'à ce que la totalité de l'alcool soit évaporé et récupéré au bout du serpentin de condensation. La vidange de la cuve génère un grand nuage de vapeur qui participe à la dimension spectaculaire de la distillation ! Mais c'est aussi une perte de temps que de patienter tandis que la barrique suivante chauffe…

Depuis les années 50, des alambics à colonne de distillation continue, plus élaborés et rentables, sont utilisés par les professionnels, mais interdisent la distillation des lies, marcs et fruits, qui boucheraient les tubulures !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies - En savoir plus.